Edouard Balde

Comment développer sa e-boutique à l’étranger ?

developper-e-boutique

Avoir sa boutique en ligne reste la solution par excellence pour gagner de nouveaux clients internationaux. Contrairement aux magasins physiques qui sont soumis aux impératifs des frontières, les sites web ne sont ni limités par le temps ou les décalages horaires, ni par les implantations géographiques ou les distances. Ils sont ouverts 24h/24 et 7jours/7, qu’importe l’endroit où l’internaute, acheteur potentiel, se trouve. Pour toutes ces raisons, les professionnels qui souhaitent se développer à une échelle plus large choisissent cette solution simple et pourtant efficace qu’est la boutique en ligne. Vous pouvez être certain que d’autres, comme vous, ont choisi de répondre présents sur ce secteur. Et comme vous, ils sont en quête de visibilité et de notoriété, persuadés que les clients n’ont que deux alternatifs : trouver, ou être trouvés !

Cela étant, il vous est possible de vous démarquer de la concurrence. Focus sur les techniques permettant de faire de votre site e-commerce un vrai succès.

La phase de création, une étape clé

Outre la mise en place d’une politique de prix et de qualité concurrentielle, il vous faut développer une plateforme d’échange performante pour pouvoir affirmer votre présence sur le web. En effet, c’est votre site que l’internaute voit en premier. Son choix est fait en quelques secondes et sa décision d’explorer ou non votre système logistique sans faille, votre engagement personnalisé ou encore votre niveau de sécurisation optimal dépend essentiellement de la qualité de votre boutique en ligne.

C’est pourquoi la création de votre magasin en ligne est cruciale pour la suite et ne doit pas être réalisée à la va-vite. S’il est vrai qu’il existe des boutiques prêtes à vendre ne requérant qu’une simple inscription sur le site mère pour devenir opérationnelles, leur efficacité reste néanmoins limitée. Et cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un site e-commerce international. En effet, la personnalisation des offres n’est pas une garantie par ce biais et le risque est que l’internaute ait une impression de déjà vue en se rendant sur votre site. Enfin, la standardisation n’est pas efficace et ne vous assure guère plus de visibilité même si vous choisissez d’être affilié à un site reconnu comme fiable.

Tout comme les sites de vente aux enchères où il n’est finalement pas nécessaire de créer quoi que ce soit, les solutions de boutiques en ligne prêtes à l’emploi ont l’inconvénient de ne pas être à l’image de l’activité e-commerce. Ces e-boutiques se focalisent principalement sur l’aspect esthétique du site au point de minimiser l’intérêt de la communication. Et quand il s’agit d’une e-boutique multilingue, il devient encore plus difficile d’adapter l’interface en fonction des impératifs des marchés internationaux.

e-boutique

C’est également le cas des CMS Open Source conçus pour aider les entrepreneurs à lancer leurs propres sites e-commerce. Il est vrai que de telles solutions disposent de fonctionnalités incontournables pour enrichir l’expérience de l’utilisateur. On notera entre autres des outils d’analyse de fréquentation de site, de gestion de produits, de community management ou encore de contrôle des paiements.

e-boutique

Cela étant, il est toujours préférable de recourir aux services d’une agence web pour créer un site Internet vivant et à votre image, plutôt que bricoler son e-boutique. Contrairement aux idées reçues, cela revient même nettement moins cher que de créer son site par soi-même. Les sites réalisés par des agences spécialisées sont conçus pour apporter visibilité et notoriété tout au long de la phase de création jusqu’à leur publication, ce qui minimise considérablement les coûts in-fine.

Des produits conformes aux attentes de tout-un-chacun

Un site e-commerce est bien souvent vu comme un moyen simple pour s’adresser à un public très large, tout en s’affranchissant des frontières de la langue et cela n’est vrai que si les contenus textuels publiés sont traduits correctement. Malheureusement, de nombreux propriétaires de sites ont choisi la voie de la facilité en optant pour des outils de traduction automatique. Non seulement de telles stratégies de communication ont l’inconvénient de ne pas s’adapter aux impératifs et aux réalités du marché cible, mais en plus une perte de trafic et d’e-réputation à court terme est plus qu’envisageable.

e-boutique

Imaginez le fou-rire ou l’incompréhension de l’internaute recherchant des patins pour les freins de son VTT et qui voit à la place de « Pad » l’intitulé « Shoes ». Quelle que soit la réaction du lecteur, le résultat reste le même : un déficit d’image évident et une perte de crédibilité que l’on ne peut malheureusement pas se permettre sur le web.

D’un point de vue purement business, il est vital de faire traduire votre site par des natifs de la langue cible si vous souhaitez mettre en place une e-boutique multilingue. Et cela concerne l’ensemble de vos fiches produits et non pas seulement les pages principales du site. En effet, les pénalisations de Google, en l’occurrence liées à l’algorithme de Panda, sont un frein au référencement et à la visibilité d’un site. Or mauvais contenu suppose risque de dépréciation du site et PR revu à la baisse.

Une bonne information avec les bons mots

La qualité des échanges sur un site multilingue concerne, par ailleurs, le traitement des commandes. Les internautes les plus avertis, avant tout achat, font un tour du site pour évaluer le professionnalisme de celui-ci. L’erreur à éviter est de se focaliser sur la page d’accueil et ignorer les autres rubriques du site. Cela concerne aussi bien le design que le contenu textuel de ces pages.

La fidélisation des clients s’apprécie notamment par un service irréprochable, du conseil d’achat, aux retours/échanges de produits, en passant par les modes de paiement et de livraison. C’est pourquoi il est capital de proposer des contenus compréhensibles et compris de tous, pour toutes ces étapes.

Encore une fois : pas question d’utiliser la traduction automatique pour développer le contenu de sa e-boutique multilingue. Et pour cause, les stratégies d’achat et de vente en ligne sont soumises aux réglementations en vigueur dans les pays où le site propose ses produits. Il existe dans certains cas des obligations légales à respecter impérativement par le concepteur du site e-commerce, permettant d’offrir à la clientèle locale des produits conformes à ses attentes personnelles. En cas de développement anarchique de site multilingue, il devient difficile de gérer les risques techniques, commerciaux, financiers et légaux éventuels.

La fiabilité de vos offres et la sécurité des échanges effectués sur votre site sont des impératifs à ne pas négliger. Par conséquent, mettez votre site en conformité avec la loi du pays en dédiant une page aux informations légales, et ce, dans chaque langue. En effet, publier un contenu traduit de la loi sur la liberté de la presse, de l’article 227-24 du Code Pénal, d’un article du code de la propriété intellectuelle ou de la loi Chatel est totalement déplacé pour un internaute roumain, russe ou sud-africain. Les lois applicables sont, en effet, différentes entre pays de telle sorte qu’énumérer la législation australienne ou italienne dans le but de rassurer un internaute chinois ou japonais n’est pas la meilleure idée qui soit. La solution est alors de recourir systématiquement aux services d’un natif de la langue cible afin d’offrir du contenu pertinent et utilisable à tout moment.

Edouard Balde

Edouard Balde

Country Manager (France) chez Webcertain
Edouard Baldé est en charge de la filiale France de Webcertain. Fort de 12 ans d’expérience dans la vente, la relation clients et le webmarketing, Edouard continue de générer de nouvelles ventes, identifier et suivre les opportunités commerciales, préparer des propositions détaillées en fonction des besoins et attentes des clients et porter conseil aux clients sur la meilleure approche à adopter en termes de services web multilingues dont le référencement naturel et payant, la e-réputation sur les réseaux sociaux, le content marketing et les traductions de contenus ou documents. Edouard possède en outre un solide background académique dans les domaines de la linguistique, e-business et community management.

Laisser un commentaire