Elin Box

La checklist essentielle pour la localisation des sites internationaux

International-content-localisation-checklist

Alors, comme ça, vous pensez que votre nouveau site international contient ce qu’il faut pour assurer la réussite mondiale de votre entreprise ? Bien sûr, d’un point de vue purement linguistique, vous avez un contenu de qualité, mais les choses ne sont pas si simples : il ne suffit pas de préparer un texte vite fait et le coller en ligne ! La création d’un bon contenu international ne relève pas seulement du langage. Vous devez vous assurer que tous ses aspects sont localisés.

« Localisés »… qu’est-ce que ça veut dire ? La localisation est le procédé qui consiste à adapter votre contenu pour qu’il convienne parfaitement au public d’un pays ou d’une région spécifique. La traduction dans la langue cible est le but recherché, bien entendu, mais la localisation va beaucoup plus loin. Même un article de haute qualité peut échouer à la dernière étape, si les différents éléments qui le composent ne sont pas localisés. Pourquoi ? Parce que la localisation est le procédé qui « ancre » le texte écrit dans un contexte spécifique et engendre la confiance du lecteur dans ce contexte ou ce pays particulier.

Et si l’aspect pratique de cette tâche primordiale qu’est la localisation de votre contenu international vous intimide ou semble obscur, ne craignez rien ! Le processus est en fait très simple, et j’ai préparé cette liste pratique pour vous faciliter les choses.

1. Devise

Quelle est la devise du marché visé ? Assurez-vous que tous les prix figurant sur votre site Web sont exprimés dans la bonne devise. Rien ne sert d’indiquer les prix en livres sterling, si le pays visé utilise le dollar, l’euro ou le yen.

2. Unités de mesure

Le pays visé utilise-t-il les unités impériales ou métriques ? Assurez-vous d’utiliser les bonnes unités de mesure, faute de quoi votre contenu sèmera la confusion ou découragera le public qui risquera de penser que le site ne lui est pas destiné. Le tableau ci-dessous montre les unités de mesure impériales et métriques.

French measurements metric imperial

3. Terminologie

3

Différents pays utilisent différents termes pour indiquer la même chose, même dans la même langue. En anglais, par exemple, la troisième saison de l’année, l’automne, se dit « autumn » en Grande-Bretagne (voir ci-dessus). En revanche, en Amérique, cette saison est appelée « fall ». Par conséquent, un site qui promeut ses soldes d’automne en les appelant « autumn sale » aux États-Unis destinera sa campagne marketing à l’échec. Et l’anglais n’est pas la seule langue qui varie d’un côté à l’autre de l’Atlantique. Le portugais, l’espagnol et le français présentent des différences parfois importantes entre leurs versions européennes et, respectivement, brésilienne, sud-américaine et canadienne.

4. Orthographe

Les variations orthographiques sont tout aussi communes entre langues par ailleurs similaires. Comparons l’anglais britannique et l’anglais américain, par exemple. Pour les termes « couleur » et « localisation », les Britanniques écriront « colour » et « localisation ». Les Américains, en revanche, font fi de la lettre « u » et écrivent « color », et ils remplacent le « s » par le « z » et écrivent « localization ». Ces variations orthographiques semblent peut-être insignifiantes, mais elles peuvent faire une grande différence. Si un Britannique, par exemple, affiche un site Web écrit entièrement en anglais américain, il quittera le site en pensant qu’il ne le concerne pas.

5. Contenu

Le fait de décider le sujet de votre contenu international n’est pas toujours facile. Il peut être utile de travailler avec une personne originaire du pays visé pour réfléchir ensemble à des idées de sujets qui formeront la base de votre initiative de marketing. En tête de liste de vos priorités devrait se trouver la pertinence du sujet. Vous avez déjà un contenu de qualité ? Il peut être tentant de le traduire simplement dans la nouvelle langue cible. Si telle est votre intention, attention toutefois : certains sujets (comme le droit, la santé, les taxes et les systèmes éducatifs) peuvent varier considérablement d’un pays à l’autre, et votre contenu risque de ne pas être pertinent pour le nouveau marché que vous visez. Bonne idée d’écrire un article sur le NHS (National Health Service) britannique, mais ce contenu n’a aucune pertinence dans les autres pays. De la même manière, un article sur le système légal d’Angleterre et du Pays de Galles sera entièrement inapplicable à l’étranger. Certains contenus ne conviennent tout simplement pas à d’autres pays, et rien ne sert de forcer le sujet sur le public de ces régions du monde. Le meilleur contenu est celui qui a fait l’objet d’une recherche appropriée et qui a été rédigé entièrement par une personne originaire du pays visé. Un tel contenu est totalement pertinent pour le marché cible.

6. Expressions familières et clichés

Il est utile d’indiquer à votre rédacteur ou votre rédactrice ce que vous souhaitez ajouter à votre contenu, surtout lorsqu’il s’agit de mots-clés. Cela dit, demandez-lui d’éviter d’inclure les expressions familières et les clichés, car ceux-ci sont presque toujours propres au pays ou à la langue et ne passent pas bien au niveau international. Le fait de parler d’un « fou dans une poche », expression québécoise qui signifie une « opportunité facile à prendre », laissera probablement vos lecteurs francophones européens sans voix.

7. Droit

7

Certains aspects de droit dans votre pays peuvent revêtir un aspect illégal dans d’autres pays.

Ce point est particulièrement important. Certaines choses légales chez vous, les paris, par exemple, voire la pornographie, peuvent être illégales dans le pays que vous visez. Aussi, assurez-vous préalablement de la légalité du sujet.

8. Culture

Le monde est une mosaïque de cultures et d’attitudes différentes, et il est donc primordial d’adapter votre contenu aux sensibilités et à la culture du marché visé. Certains contenus jugés acceptables sur votre marché peuvent être considérés comme choquants, voire insultants, par des publics plus conservateurs ou religieux.

9. Images

La localisation ne concerne pas seulement le texte, mais aussi les images. Vous dirigez une entreprise européenne dans la mode et vous cherchez à pénétrer le marché chinois? Si la majorité de vos modèles est de type européen, pensez à créer des images reflétant plus précisément les différentes ethnicités de la population chinoise. Prenez aussi en compte le respect des facteurs culturels tels que la pudeur : dans le pays que vous visez, est-il acceptable de voir des images de baigneurs en maillot ou de femmes dont on voit les cheveux ou les épaules ? Pour de plus amples informations sur la raison d’inclure des photos et des illustrations à votre contenu marketing, n’hésitez pas à lire mon article sur l’importance des images dans le contenu marketing.

Repérez la localisation !

Maintenant, vous savez ce qu’est la localisation d’un contenu international. Mais à quoi ressemble-t-elle sur un site Web? Vous trouverez ci-dessous ma comparaison des sites britannique et américain du magasin d’habillement H&M. Les éléments localisés sont entourés en violet, et les numéros renvoient aux remarques qui donnent quelques éclaircissements.

Localisation example French

Alors, vous êtes prêts à localiser ?

Voilà : 9 conseils tout simples qui vous aideront à localiser votre contenu international. La création d’un contenu multilingue localisé n’est pas forcément difficile. Elle prend bien sûr du temps et de la patience, mais vous avez, à la clé, la réussite sur le marché que vous visez, et cela en vaut bien la peine. Bonne chance !

Elin Box

Elin Box

Assistante Marketing chez Webcertain
Elin Box est assistante en marketing pour Webcertain. Disposant d'un an et demi d'expérience dans le domaine rédactionnel, elle révise et rédige des articles pour Webcertain et fournit un soutien au sein du large éventail d'activités marketing du groupe.

Laisser un commentaire